• Lea Tessie

Les risques des maladies cardiovasculaires chez la femme.

Astrid Alauda pouvait dire « votre corps est un temple, mais seulement si vous le traitez comme tel ».Un bien-être psychologique permet une quiétude de l’esprit et donc une santé émotionnelle ; toutefois, la santé physique est tout aussi importante.



On dit généralement que sans cette dernière, on ne peut rien faire. Elle mérite donc un intérêt particulier et cela passe par une bonne alimentation, saine et équilibrée. Et nous savons que physiquement parlant, le corps de la femme connait des métamorphoses rapides créant ainsi des besoins différents selon les périodes.


Généralement, c’est un aspect négligé du fait que nous n’apprenons pas à cerner notre corps afin de lui apporter sa provision du jour. Généralement, le manque de variété est un frein à son bon approvisionnement. En effet, bien répondre aux besoins nutritifs de son corps réduit les risques de maladies cardiovasculaires qui tuent beaucoup plus de femmes que d’hommes. Selon une étude en France, sur 147 000 personnes qui décèdent chaque année de maladies cardiovasculaires, 54% sont des femmes.


Pour cause, une incurie amenant parfois à oublier une graisse pouvant être nocive pour l’organisme en cas d’excès : le cholestérol.


Le cholestérol est une graisse qui provient de l'alimentation (cholestérol exogène), mais qui est surtout fabriquée en grande quantité par le foie (cholestérol endogène). Le cholestérol rentre dans la composition de nombreuses hormones vitales. Le cholestérol a un rôle de structure dans les cellules, en particulier des membranes. C'est donc une sorte de brique fondamentale pour leur constitution.


Le cholestérol exogène provient des huiles, du jaune d'œuf, des viandes, des abats et des produits laitiers tandis que le cholestérol endogène est fabriqué par le foie à partir d'un produit de base : l'acétyle coenzyme A. Mais le foie peut également récupérer le cholestérol en circulation dans le sang, pour le remettre en forme et le réutiliser.


L’excès de cholestérol, ou hypercholestérolémie correspond à un taux de cholestérol total supérieur à 2 g/l. Cette quantité élevée de cholestérol a tendance à s’accumuler au niveau de la paroi des artères ce qui conduit à la formation d’une plaque d’athérome.


On parle alors d’athérosclérose dont les conséquences pour la santé peuvent être graves. Tout cela entraine une perturbation du passage du sang, augmentant le risque d'hypertension artérielle.



C’est pourquoi, pour une femme, il est important de faire attention à son alimentation et favoriser la variété. Il n’y a rien de tel car, cela permet d’apporter au corps les différents nutriments dont il a besoin ;

Notons également qu'il faudrait privilégier les fruits et les légumes, réduire la quantité de sel consommée mais aussi et surtout pratiquer une activité physique régulière car après tout, la femme est comme une fleur, il faut en prendre soin !

3 vues

Inscrivez-vous

Rejoignez la communauté Alphawomen pour bénéficier de nos offres de coaching et de bien être à prix membre. 

  • alphawomen facebook
  • alphawomen instagram

© 2020 Alphawomen Online.

Alphaboost. Maroc